lundi 29 décembre 2014

Le Palais des Ombres de Maxence Fermine

362 pages
2 octobre 2014
Michel Lafon


Paris, dans les années 1960. Nathan, un marionnettiste d'une trentaine d'années, apprend le décès soudain de son père avec lequel il était brouillé depuis plus de vingt ans. Cet ex-romancier à succès au caractère ombrageux lègue à son fils Le Palais des Ombres, une demeure à la sinistre réputation dont tous les propriétaires sont morts dans d'étranges circonstances, ainsi qu'un contrat signé en lettres de sang avec un éditeur sulfureux qui contraint Nathan à livrer un manuscrit dont il n'a jamais entendu parler. Commence alors pour le jeune homme à la vie jusqu'ici plutôt terne une quête incroyable et inquiétante, pour retrouver ce manuscrit qui suscite, semble-t-il, bien des convoitises. Une quête peuplée d'ombres qui révélera de lourds secrets familiaux liés aux heures sombres de l'Occupation. Car Le Palais des Ombres est bien plus qu'une simple maison, il regorge de faux-semblants et de pièges que Nathan devra déjouer pour découvrir sa véritable identité...


De Maxence Fermine, je n'avais pas encore lu plus épais que Billard Blues, alors un gros roman comme celui-là poussait ma curiosité bien loin !!! Et là je dis : "J'aime toujours autant Mr Fermine et j'espère le rencontrer en dédicace" ! J'avais lâché l'auteur par manque de temps, et cette année j'ai eu l'opportunité de lire Le Palais des Ombres, pour mon plus grand bonheur.

Il y a les ingrédients que j'aime, parfaitement distillés sans trop en faire, et le tout donne un résultat subtil, sans aucune lourdeur, sans prétention, sans chercher à entrer dans un roman d'horreur, d'angoisse... Il s'agit là d'une histoire de famille, un règlement de compte, et le tout est amené à nous faire découvrir un homme ayant perdu son père qui se voit attribuer des dernières volontés sur le testament. Il va découvrir qu'il doit garder sa demeure au moins dix ans, mais qu'il doit aussi remettre un manuscrit nommé "Le Palais des Ombres" à son éditeur.

Entre ombres, fantômes, passé, présent, futur, chasse à l'identité, avec suspense, rythme soutenu, secrets, mensonges... C'est le roman parfait pour passer un excellent moment et, pour ma part, terminer mon année littéraire 2014 en beauté !

2 commentaires:

  1. Je ne connais pas l'auteur mais tu me donnes envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. Il se pourrait que je te l'emprunte :)

    RépondreSupprimer