vendredi 14 avril 2017

The Life Game de Laurence Fontaine

271 pages
9 juin 2016
Aconitum



USA, de 1996 à 2006, de jeunes femmes meurent sur des tournages de films jusqu'à ce que disparaisse l'acteur Scott Eden. En 2014, à Paris, une jeune étudiante Jade Neville, qui souhaite devenir enquêtrice et son ami Chang se retrouvent sur les traces du comédien disparu, mais avec la désagréable impression que quelqu'un égraine ses indices afin de la conduire dans la tanière du tueur.


En commençant cette histoire, je ne comprenais pas vraiment dans quelle aventure j’allais m’embarquer. J’avais saisi la base : une personne a été choisie pour faire partie d’un jeu. Mais au final c’est bien au-delà. Je m’imaginais de la simple téléréalité mais j’en étais bien loin. C’est d’autant plus bluffant que, et pour ça je remercie Aconitum d’avoir fait un très bon travail, le résumé de la quatrième de couverture ne laisse absolument rien présager ! Je ne pouvais donc être qu’agréablement surprise des proportions que l’intrigue prenait.

Bien que tout cela date d’une vingtaine d’années, Jade Neuville est fascinée par l’histoire de l’acteur Scott Eden, actuellement disparu, soupçonné être à l’origine de meurtres en série. Mais elle manque de moyens et postuler pour « The Life Game » en demandant à intégrer le FBI en tant que profileuse est pour Jade la façon la plus efficace d’avancer dans son enquête parallèlement à sa vie professionnelle. Son ami Chang n’est pas du tout du même avis : à partir du moment où il va apprendre que son amie va risquer sa vie pour un jeu stupide, il souhaite prendre du recul. Mais son amitié prendra le dessus et il deviendra un excellent allié... à distance. L’un et l’autre feront la connaissance de Tom Newton, l’animateur et l’organisateur de ce show. Et c’est avec cet homme que l’intrigue s’emmêle. Tout au long de l’histoire, nous allons nous poser un tas de questions sur cet homme car, il faut l’avouer, il est parfois plus que louche !

J’ai été agréablement surprise par ce ficellement d’intrigue totalement réussi. Laurence Fontaine sait très bien comment nous manier, nous manipuler (sans nous écorcher) et avec un excellent dénouement, je ne peux que la féliciter et vous inviter à découvrir « The Life Game » avec un très grand plaisir.


Merci aux Editions Aconitum de m’avoir fait découvrir ce livre ! 


1 commentaire: