mercredi 12 août 2015

Sansonnets, un cygne à l'envers de Pierre Thiry

126 pages
25 février 2015
Books on Demand


Ces cent sonnets ont été écrits un peu n'importe quand, lorsque j'avais du temps : à l'arrêt d'autobus, sur le quai de la gare SNCF, dans un train, sur une terrasse de café, dans une salle d'attente, sur un coin de table durant un repas ennuyeux, dans ma cuisine, dans mon bureau, dans un magasin de chaussures, en attendant mon tour à La Poste, en discutant avec ma coiffeuse, en attendant un dessert au restaurant, en marchant en forêt, en essayant une nouvelle chemise, en lisant un livre, en marchant sous la pluie, en savourant un concert, en rêvant au sourire chaleureux de la meilleure des amies, en écoutant converser les sansonnets au-dessus de l'étang des cygnes...


Quelle belle surprise que ces sonnets ! Quel livre plein de fraîcheur, de dérision, de réalisme, d'optimisme ! Ce qui est intéressant, c'est que lorsqu'on a du mal à se concentrer sur un roman car on a des tas de choses à faire, on peut se pencher sur quelques sonnets puis retourner à ses occupations. Ce n'est peut-être pas purement poétique (là je ne saurai pas juger, je ne m'y connais pas assez), mais toutes ces lignes sont bourrées de qualités. Il y a énormément de recherche, et c'est un exercice que je ne pourrais jamais accomplir moi-même. On y retrouve différentes figures de style, là est le génie de l'auteur. Il s'est adonné à un exercice de réflexion et de contemplation tout en maniant les mots dans sa tête puis en les couchant sur le papier. 

J'admire vraiment Pierre Thiry, tout ce qu'il écrit est assez authentique et il y a toujours un vrai travail autour du thème de l'œuvre. Même si vous n'êtes pas adeptes de la poésie, ce petit livre ne vous fera que du bien !

Et qui dit Pierre Thiry, dit :
- Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines (chronique à venir, lecture pour bientôt !)

Ainsi que le site de l'auteur :


 Merci beaucoup à Pierre Thiry de m'avoir permis de lire ce livre si particulier. Je le relirai souvent, quelques pages par-ci, quelques pages par-là, avec un grand plaisir.


1 commentaire:

  1. Je ne connais pas du tout ce livre et je ne suis pas certaine qu'il me plairait.

    RépondreSupprimer